comment couler un seuil de portail coulissant

By:

Projetez-vous clôturer votre habitation ? Il existe plusieurs systèmes disponibles sur le marché, il faut juste faire le bon choix. Parmi les meilleurs, pratiques et fiables, nous vous proposons le portail coulissant. Il s’agit d’un système de clôture permettant de vous bénéficier divers avantages. En effet, il exige le respect de quelques normes et des détails de construction pour la fondation. Pour vous aider, nous vous exposerons la meilleure façon de couler un seuil de portail coulissant.

À savoir sur les portails

Portail manuel ou motorisé, il est nécessaire de respecter des normes de construction pour assurer la sécurité des utilisateurs et ceux de ses entourages. Pour les portails motorisés, il est impératif d’avoir un marquage C E et une classification en accord avec la future utilisation. Ensuite, il faut faire des analyses concrètes avant toute installation pour éviter les éventuels risques. L’installation des systèmes de sécurité est également requise par la norme européenne. Par exemple l’équipage des feux de signalisation, d’un détecteur de présence d’objet, d’un marquage au sol de la zone d’ouverture et de fermeture, etc. Enfin, pour bénéficier des avantages du portail que cela soit manuel ou motorisé, il faut soigner son installation et la mise en place de sa fondation. Surtout, ne pas négliger le seuil de portail.

Le rôle d’un seuil pour le portail coulissant

Un seuil de portail ou une longrine est un élément de structure ayant une forme de poutre coulée dans le sol pour assurer la stabilité des poteaux. En d’autres termes, la longrine est la partie bétonnée entre les deux piliers de votre entrée. Il peut être en béton armé ou en béton précontraint. La longrine a comme rôle d’assurer la liaison transversale entre les deux poteaux se trouvant au niveau des massifs de fondation. Elle assure également la répartition des charges vers des appuis. Mais surtout, elle a comme rôle de supporter le poids du portail et le passage des véhicules. Généralement, on l’appelle poutre de redressement quand elle s’installe entre deux semelles notamment la semelle centrée et la semelle excentrée. L’utilisation d’un seuil pour appliquer une semelle excentrée est donc nécessaire pour éviter tout déplacement.

La réalisation d’un seuil pour portail coulissant

Comme il est dit plus haut, si on veut bénéficier d’un portail coulissant robuste et qui ne se déforme pas si facilement, la réalisation d’un seuil est indispensable. Avant de réaliser un seuil pour portail, il faut d’abord connaître le type de portail à adapter, le poids du portail et la nature du terrain. Ensuite, passez à l’élaboration de deux trous pour la fondation de vos piliers et la préparation du seuil en question. Il s’agit de creuser le sol sur toute la longueur indiquée par le seuil et d’additionner la largeur des poteaux. Pour pouvoir obtenir une longrine bien verticale, il faut penser à creuser un peu plus large et installer des planches de coffrage de dans. Ces dernières seront fixées à la bonne largeur via des cales en bois. Avant de dresser les piliers ou les poteaux dans le trou, il faut faire un ferraillage puis, attachez les poteaux à la semelle de fondation. La dernière étape consiste à couler le béton armé ou le béton précontraint. Pour des portails qui ne disposent aucun appui, il est indispensable de cimenter leur pied tout en ajoutant des pierres puis couler un béton.


Comments are closed.